Jeudi 15 octobre 2020


PROCHAINE DISTRIBUTION
























IL FAUT LE SAVOIR !

Des nouvelles de notre Paysan Pastier

Beaucoup de choses à dire cette année !

- Le COVID : c'est évidemment le sujet que l'on ne peut pas éviter (parfois on aimerait quand même). Avant le confinement je sentais déjà une augmentation des ventes (plus de commandes et commandes plus importantes), le confinement a amplifié encore les ventes. Cela a été particulièrement vrai pour le CLIC PAYSAN (association de producteurs de vente en ligne locale et bio). Aujourd'hui je trouve que cet engouement se maintient et tant mieux. Cela permet de relocaliser mon réseau de vente et de passer la main à des collègues  sur des magasins et des AMAP. - Les récoltes : on va dire plus de peur que de mal ! les semis des céréales ont été bousculés par des pluies abondantes. Au final, les rendements ne sont pas catastrophiques. Pour le blé dur, j'avais semé 4ha et Etienne de la ferme de la vacherie également afin d'assurer mes besoins pour l'année à venir. Cette année j'ai récolté du seigle. Je vais donc démarrer une gamme de "Rubans au seigle", et également de la farine. Le Sarrasin vient juste d'être récolté, c'est prometteur ! J'ai fait un mélange de variétés et je trouve que le goût est un peu différent. Je n'ai pas semé de petit épeautre étant donné que j'en avais énormément en stock de la récolte 2019. - Mycotoxines : souvenez vous l'an dernier, j'ai été bousculé  par un contrôle sanitaire. J'ai donc fait cette année des analyses et elles sont bonnes ! - Virginie travaille depuis un an avec moi sur la fabrication et l'ensachage des pâtes une journée par semaine. C'est pour moi beaucoup plus confortable et cela permet d'avoir un rythme de vie un peu plus équilibré. - Pour la troisième année, j'ai récolté aussi des variétés anciennes de blé dur avec l'aide d'une équipe de consommateurs locaux (Association Bêche à Melle). Il a fallu donc faucher à la main et mettre en gerbe les céréales puis passer ces gerbes dans une batteuse fixe (De l'association Cultivons la Bio-diversité). L'objectif est de parvenir à multiplier d'année en année ces semences pour atteindre environ 600kg. Pour vous donner des repères cette année j'avais semé 3kg, j'en ai récolté 10 (c'est un très mauvais rendement). Avec Claire et Étienne de la Ferme de la vacherie nous n'avons pas pu organiser les portes ouvertes au mois de mai, ce n'est que partie remise pour 2021 !

Je vous dis à très bientôt, et bon courage à vous tous dans vos projets de vie. Mathieu

L 'AMAP, comment ça marche ?!


1 - J'adhère au CSC de Niort Souché

2 - J'adhère à la charte des AMAP

3 - Je souscris au contrat du producteur lors des distributions

4 - Je remets l'ensemble de mon règlement en 1 ou plusieurs chèques

5 - Je viens chercher mes produits les jeudis correspondants aux livraisons programmées

6 - Je contacte le référent pour toutes précisions

7 - Je participe régulièrement aux distributions de l'AMAP


Lien vers le centre social de Souché.




Amap'tite Souchéenne

Suivez-nous sur Facebook

  • Facebook AMAP'tite Souchéenne

Centre socioculturel de Souché

3 rue de l'Aérodrome

amap.souche@gmail.com

05 49 24 50 35

logo centre socioculturel Souché - Niort
Logo Département Deux-sevres
Logo ville niort - vivre a niort
logo CAF Allocations familiales des Deux-Sèvres 79000

© 2020 Réalisation AMAP'tite Souchéenne - Mentions légales